Ça te dirait de te lever chaque matin en mode « pensée positive » activé afin de pouvoir vivre ta vie en étant optimiste, plus serein.e et avec confiance ? Je t’arrête de suite, je n’ai pas de baguette magique en main (si seulement), c’est un travail qui s’accomplit sur le temps avec un engagement réel de ta part dans le cheminement. Ça se saurait si le développement personnel était une recette miracle où tout change en moins de 24 heures ! Cependant, je vais te livrer ici mes petits secrets à mettre en place pour changer ta manière d’aborder ton quotidien, t’expliquer pourquoi on vit généralement en ne voyant que le négatif et comment se « reformater » afin de repartir sur de bonnes bases avec l’aide notamment, de petits outils à inclure dans ta vie et réussir à adopter la pensée positive. Alors prêt.e à sauter le pas pour un reboot complet ?

Qu’est ce qui t’empêche aujourd’hui d’utiliser la pensée positive dans ton quotidien ?

Les croyances

Il s’agit là des convictions avec lesquelles nous avons grandi, à propos des choses, des autres ou de nous mêmes. Elles sont souvent inconscientes, tellement ancrées en nous depuis longtemps, mettent des filtres sur des réalités que nous ne pouvons pas percevoir, peuvent être des conséquences de nos blocages dans notre vie, un mauvais guide voire sont destructrices.

Par exemple, les étiquettes, quand on grandit en entendant très fréquemment « tu es bête » ou « tu ne sais rien faire de tes dix doigts »: on se met en tête qu’on l’est vraiment ou qu’on ne peut pas accéder à un certain niveau d’étude et on perd totalement confiance en soi.

Tu vas donc devoir faire un travail d’introspection profonde afin de mettre le doigt sur ces « vieilles » croyances pour pouvoir travailler à les changer !

Les peurs

Tu sais, cette petite voix intérieure qui t’empêche de faire les choses quand tu la laisses faire, c’est d’elle-même dont il s’agit !

Il y a deux types de peurs, la rationnelle (se jeter dans le vide, sortir sous un cyclone, …) qui te protège et l’irrationnelle (syndrome de l’imposteur, peur de prendre la parole en public, peur de l’abondance, peur du rejet…) qui t’empêche d’avancer. L’important, c’est d’identifier tes peurs irrationnelles, comprendre d’où elles viennent, les accepter sans te juger et mettre en place une stratégie de petites actions pour les surmonter.

Le stress

Selon la définition de Wikipédia, le stress « est, en biologie, l’ensemble des réponses d’un organisme soumis à des pressions ou contraintes de la part de son environnement. Ces réponses dépendent toujours de la perception qu’a l’individu des pressions qu’il ressent. »

Les choses qui nous stressent dépendent de nos croyances, de nos peurs ou de nos expériences de vie. Le stress peut se manifester sous différentes formes et littéralement nous pourrir la vie : agressivité, burn out, maladies, dépression, baisse d’estime de soi, etc.

Là encore, tu vas devoir identifier les sources de ton stress, apprendre à lâcher prise, reconnaître et accepter tes émotions, savoir dire non ou stop et prendre soin de toi avant tout. On pense souvent (croyance quand tu nous tiens) qu’en agissant ainsi, on se transforme en égoïste ! Faux : on ne peut pas être dans une relation saine avec autrui sans d’abord être bien avec soi-même !

La pensée négative

Tout ce que tu viens de lire au dessus, nous pousse à vivre en mode « pensée négative ». On ne se concentre que sur tout ce qui nous arrive de mal, on n’attire que des personnes négatives, on a l’impression qu’on a la « poisse » et qu’on ne s’en sortira jamais, qu’on « foire » tout ce qu’on entreprend et je pourrais t’écrire un article entier en ne citant que le négatif qui nous empêche de voir la lumière du jour ! C’est un cercle vicieux et tant qu’on se lève le matin avec cette vision de notre vie, cela ne changera jamais !

Mais, Gaëlle, me direz-vous, c’est bien beau de connaître tout ça, comment fait-on pour activer le mode « pensées positives » ?

Stratégie à mettre en place pour changer et tendre vers la pensée positive

Comme je te l’ai dit, reformater ton cerveau après autant d’années, va te prendre du temps mais plus tu vas y consacrer du temps, plus tu vas avancer et plus cela deviendra naturel. Fais-toi confiance, apprends la patience et la prudence dans tes choix.

Vivre dans le présent

Il faut dès maintenant que tu apprennes à vivre dans le présent, le seul sur lequel tu peux avoir une réelle influence dans le moment que tu es en train de vivre, plutôt que de rester bloqué.e dans le passé, sur tes échecs ou ta frustration. Apporte les plutôt dans le présent comme quelque chose qui t’a appris, tires en le positif que cela t’a amené. Il y a toujours quelque chose de positif qui ressort d’une mauvaise expérience du passé, même si on ne le voit pas sur le moment, utilise les donc comme repère. Concentre toi sur ce que tu as accompli, ce que tu as appris et les compétences que cela t’a apporté !

Évite aussi de te projeter loin dans le futur. C’est aujourd’hui, encore une fois, que tu as une influence sur ta vie. Voir trop loin dans le temps peut aussi te mettre une lourde charge mentale, te faire douter et te donner envie de rester caché.e sous ta couette devant Netflix. Tout peut changer d’ici demain, fais plutôt confiance à la vie ! Développe des objectifs et une stratégie raisonnable d’actions à mettre en place et fais-toi confiance.

Penser et parler positif

Tu vas changer ta manière de penser et de parler consciemment:

  • privilégier les « je veux, j’ai envie, je peux »
  • être conscient.e que tu es plein.e de ressources et que tu peux t’améliorer
  • ne pas parler de toi en mal : je suis nulle, je n’arrive à rien, je suis bête, etc. et les transformer en je peux y arriver, je suis intelligent.e, je vais trouver une solution, je suis maître.s.s.e de ma vie,etc.
  • accueillir positivement
  • être à l’écoute de toi-même et de ton corps
  • être VRAIMENT attenti.v.e aux autres et ne pas vouloir les changer
  • être en accord avec toi et tes propres valeurs
  • reconnaître, vivre et accepter tes émotions, dans leur ensemble (il n’y a pas d’émotions « négatives »)
  • accepter de te tromper et de ne pas tout savoir
  • savoir prendre du recul et lâcher prise : on ne peut pas contrôler tout ce qui arrive
  • savoir dire non et stop sans avoir peur et ne pas confondre le conflit (qui fait partie de la vie) et les affrontements violents.
  • arrêter de te comparer aux autres, « chacun sa route, chacun son chemin »
  • ne plus dire, je dois mais je veux, j’ai envie, je peux, c’est mon choix de, etc.
  • te complimenter et te féliciter

Tu vas choisir de ne plus endurer, de reprendre le contrôle de ta vie car même si tu ne peux pas changer certains faits externes, tu peux changer ton état d’esprit et adopter des stratégies pour moins en souffrir !

Adopter une hygiène de vie saine

On n’a pas appris, on ne met pas en priorité, on ne se donne pas le droit, de prendre soin de soi ou bien, on attend des autres qu’ils le fassent pour nous ! Mais comment réussir à être bien, disponible et positiv.e si on ne se fait pas passer en priorité. Prendre soin de toi, ça passe par adopter une bonne hygiène de vie:

  • dormir suffisamment
  • manger sainement
  • faire une activité physique
  • méditer, se relaxer
  • s’auto-masser
  • faire des activités qui te font du bien
  • s’accorder de ne rien faire de temps en temps

Je ne te dis pas d’abandonner le chocolat, le dancefloor et le brin de folie qui sont autant nécessaires à ton bien être mais vraiment de penser à faire attention à toi et te chouchouter avec beaucoup d’amour !

Bilan pour apprendre à te connaître

On va maintenant travailler avec des listes pour que tu puisses faire un état des lieux de ta personne et de ta vie. Ne fais pas tout d’un coup, prends le temps de vraiment réfléchir et développer chaque point. Réserve toi un moment quotidien pour avancer sur ces points, en remplissant le PDF Etapes-pensee-positive contenant les étapes qui suivent.

Étape 1:

  • tout ce qui te convient: qui te rend heureu.s.e, te fait du bien et comment.
  • tout ce qui ne convient plus: te pèse, te fait souffrir et que tu veux éliminer de ta vie.

Étape 2:

  • quelles sont tes qualités
  • quelles sont tes réussites (dans ta vie pro et perso)
  • quels sont tes points forts
  • qu’est ce qui te rend heureu.s.e de façon générale
  • quelles activités te font du bien

Étape 3:

  • quels sont tes blocages
  • quelles sont tes peurs
  • quelles sont tes croyances
  • d’où viennent-ils
  • comment tu peux les changer : développer un plan d’actions dont une à mettre en place tout de suite

Étape 4:

  • que représente pour toi le mot bonheur
  • quand t’es-tu senti.e heureu.s.e pour la dernière fois
  • où te trouvais tu, avec qui, que faisais tu
  • quelles sont les activités pendant lesquelles tu ne vois pas le temps passer (définis et décris les avec force et détail)
  • maintenant que tu sais ce qui te rend heureu.s.e, inclus dans ton agenda ces activités chaque semaine. Elles font à présent parties de ta vie !

Étape 5:

  • comment te sens-tu dans ton travail actuellement
  • veux-tu en changer
  • si oui, qu’est ce qui t’en empêche
  • estimes-tu être suffisamment payé.e
  • combien voudrais-tu gagner
  • comment y parvenir

Étape 6: maintenant que tu te connais mieux, mets en place des objectifs (travaille les un par un en établissant une priorité) avec un plan d’action que tu vas répartir dans le temps, de manière raisonnée, atteignable et t’y tenir ! Donne toi le temps qu’il faut pour réussir (la patience est notre meilleure alliée) et ne te concentre plus sur tes points faibles, tes échecs ou tes lacunes, au contraire, utilise les en ta faveur !

Les outils pour t’accompagner vers la pensée positive

Le cahier de bord, un allié à ne pas négliger

Quel outil merveilleux pour t’accompagner dans ton développement personnel. Il va devenir ton meilleur allié dans ton cheminement. Il ne doit plus te quitter: où que tu ailles, il te suivra. Choisis-en un que tu trouves joli, qui te renvoie des ondes positives, d’un format pratique que tu pourras emporter partout et avec un nombre de pages suffisant.

Utilisation du carnet de bord au quotidien

Chaque soir, remplis ton carnet de bord de la manière suivante :

  • qu’as tu pris plaisir à faire aujourd’hui
  • qu’as tu appris aujourd’hui
  • que feras-tu différemment demain
  • ta pensée du jour positive

Chaque matin, écris pendant 10 minutes, sans réfléchir, tout ce qui te sort, comme ça vient, sans jugement, sans contrôle. Cette technique aide à libérer les émotions et relire régulièrement ces écrits t’aideront aussi à faire le point, voir tes avancées, etc.

Autant que l’envie te prend d’y écrire dans la journée, n’hésite pas ! Un mot, une phrase, une réalisation, un échange, un sourire, etc. tout ce qu’il t’arrive de positif ! Relis-les aussi régulièrement que possible !

Les phrases de motivation

Chaque semaine, tu vas chercher une phrase inspirante qui te parle, la noter sur un papier, voire la décorer et l’afficher à un endroit où tu peux la lire plusieurs fois par jour. Tu peux même te la répéter plusieurs fois en t’observant dans un miroir. Puis tu la mettras de côté dans une petite boîte et tu les reliras toutes à la fin de l’année.

Si tu n’arrives pas à trouver l’inspiration par toi même, voici des endroits où chercher:

https://les-defis-des-filles-zen.com/50-citations-positives

http://guerir-l-angoisse-et-la-depression.fr/33-citations-inspirantes-bien-demarrer-la-semaine/

https://www.neobienetre.fr/pensees-positives-et-citations-inspirantes/

Le tableau de visualisation

C’est l’outil qui va te permettre de mettre en image tes objectifs de vie ! C’est un assemblage de photos/images/affirmations. Tu vas prendre des vieilles revues, publicités, journaux, de la colle, des feutres, une feuille cartonnée suffisamment grande et ta liste d’objectifs et d’affirmations. Tu vas maintenant, en conscience, découper, décorer et/ou écrire avec des photos, des phrases, des mots représentant tes objectifs, ce que tu veux dans la vie ainsi que des affirmations positives ! Mets joliment en place tout ça sur ton tableau. Colle le tout et le tour est joué ! Place le à un endroit où tu vas pouvoir l’avoir sous les yeux et regarde le très souvent !

Le bocal à positif

Le principe est simple : chaque jour, écris sur un petit bout de papier un moment positif de ta journée. Si, si, il y en a au moins forcément un ! Mets le dans ton bocal et à la fin de l’année (quelle belle manière de fêter Noël par exemple ), ouvre ton bocal et relis tous tes petits papiers ! Tu vas voir tout ce positif que tu as accumulé en seulement 12 mois !

Les cercles de femme

Ils m’ont tellement aidé à avancer dans ma vie que je ne peux ne pas t’en parler ! C’est un endroit sûr, dans lequel tu vas pouvoir apprendre à identifier tes peurs, prendre conscience de beaucoup de choses, partager, éliminer ce qui te bloque, etc. C’est une merveilleuse expérience tout remuante !

En France, tu pourras t’adresser à Ilia que je suis sur les réseaux depuis un moment et qui est juste merveilleuse. Sinon, je t’invite à chercher par toi même 😉

Ne pars pas en courant après cette lecture

Je t’ai donné beaucoup d’informations ici, beaucoup pour ton cerveau d’un coup ! La pensée positive ne s’adopte pas en un jour et pour l’atteindre, cela va être un long mais beau travail. Fais-toi ce cadeau et reprends le contrôle de ta vie !

Tu vas maintenant décortiquer tout ce que tu appris aujourd’hui et le mettre en place étape par étape. C’est là que la patience entre en jeu ! Fais toi confiance, sois rigoureu.s.e et tu vas y arriver !

Pense aussi à t’entourer de (beaucoup de) gens positifs, ils auront un merveilleux effet sur ta manière d’aborder la vie, sur tes pensées et sur ta propre image !

Prochaine étape, acheter ton cahier de bord d’amour !

Pour finir, si tout cela te paraît insurmontable seul.e, pas de problème, tu peux faire appel à moi pour t’accompagner dans ton cheminement.

Belle route à toi et bon vent